Là, je dois me rendre à l'évidence, je suis addict et ça craint (enfin à mon sens...)

Je viens de passer 48h sans internet et qui dit pas d'internet dit pas de promenade sur les blogs et pas de facebook et pas de mail... Au secours, j'étais persuadée qu'il se passait plein de trucs que je loupais...C'est grave hein...

Et je suis une telle abonnée à raconter des p'tits trucs de tous les jours sur les réseaux que quand je mets rien, j'ai des appels pour savoir ce qui se passe! Bon y'a aussi que les gens avaient vu les infos et les inondations qui ont eu lieu ici...

Bref, 48h sans internet ben on y arrive mais c'est pas facile. Je ne me suis même pas ennuyée, j'avais plein de trucs à faire que j'ai d'ailleurs fait, mais ne pas pouvoir aller faire un p'tit tour pour voir ce qui se passait dans vos mondes, ben ça manque vachement...

A méditer...